Les réponses.
Article mis en ligne le 26 septembre 2010
dernière modification le 26 août 2015
Imprimer logo imprimer
  • La comète 67P/TG ou « Tchouri » est passé effectivement au plus près du Soleil le 13 Aoüt 2015.
    Votes des 165 internautes : 45% pour le 13 août 2015, 24% dans 1 mois, 20% pour dans 77 ans et 10% pour dans 7 ans.


    Complément de réponse : Cliquer par exemple ICI (Il existe bien sûr d’autres liens que je vous laisse chercher...).

 
  • L’EPP correspond effectivement à du polypropylène expansé ( expanded polypropylene in English).
    Votes des 155 internautes : 40% pour un espace paysager protégé, 6% pour l’extrait de pépins de pamplemousse, 5% pour le professeur principal et 49% pour le du polypropylène expansé (ouf ! car presque à égalité avec l’espace paysager protégé).


    Complément de réponse : Cliquer par exemple ICI ou LA (Il existe bien sûr d’autres liens que je vous laisse chercher...).

 
  • ADN est effectivement l’acronyme de acide désoxyribonucléique en biologie moléculaire.
    Votes des 158 internautes : 4% pour acide de nougatine, 18% pour l’acide diphosphatonucléique, 74% pour acide désoxyribonucléique et 4% pour acide de noyautage (j’aurais aussi pu proposer acide de nettoyage...).


    Complément de réponse : Cliquer par exemple ICI (Il existe bien sûr d’autres liens que je vous laisse chercher...).

 
  • 2014 correspond effectivement à la célébration du 70ème anniversaire de la disparition de Saint-Expuréry.
    Votes des 93 internautes : 23% pour la création de l’Armée de l’Air française, 48% pour la disparition de Saint-Exupéry, 12% pour la première travrsée sans escale du Pacifique et 17% pour la première traversée de la Manche.


    Complément de réponse : Cliquer par exemple ICI (Source : videos.tf1.fr).

 
  • Quel est le premier homme à avoir franchi le mur du son en chute libre ?
    Votes des 525 internautes : 5% pour Félix du Temple, 9% pour Bertrand Picard, 77% pour Felix Baumgartner et 9% pour Neil Amstrong.


    Réponse : Felix Baumgartner ( lire, par exemple ICI, les différents liens).

 
  • Quel aviateur, né à Orléans en 1872, a battu plusieurs records avec ses avions biplans ou monoplans ? 
    Votes des 387 internautes : 41% pour Louis Blériot, 32% pour Léon Delagrange, 8% pour Clyde Cessna et 18% pour Gustave Maréchal.


    Réponse : Léon Delagrange ( lire par exemple ICI cet article de Wikipédia).

 
  • Mois de décembre 2011 : C’est bien Wernher von Braun le concepteur de la fusée Saturn V qui conduisit l’homme sur la Lune ( Lire par exemple cet article de Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Saturn_V ).
     
  • Mois de septembre-octobre-novembre 2011 : Le rapport entre l’envergure, souvent notée {b}, et la profondeur moyenne de l’aile d’un avion, souvent notée {L_m}, est bien sûr l’allongement, souvent noté {\lambda} : {\lambda} = {b\over L_m} .
    Rem. : L’angle de calage de l’aile est l’angle compris, par construction, entre l’axe longitudinal de l’avion et la corde de référence de l’aile.
     
  • Mois de mai 2011 : La trajectoire qui suit un grand cercle comme l’équateur est appelée orthodromie. Les orthodromies sont les chemins les plus courts pour aller d’un point à un autre sur une sphère.
     
  • Mois d’avril 2011 : Non non, le premier vol contrôlé de l’histoire n’a pas été effectué par les frères Montgolfier mais par les frères Wright (en 1903).
     
  • Mois de mars 2011 : La finesse maximum atteinte par les meilleurs planeurs est supérieure à 60 ( cela signifie qu’ils sont capables de franchir en plané une distance égale à 60 fois leur hauteur ). Par comparaison, les avions légers les plus courants ont une finesse maximale égale à 8 ou 12.
    La finesse f est le rapport entre les coefficients Cz et Cx : finesse =Cz/Cx où Cz est le coefficient de portance et Cx le coefficient de traînée.
    Rem. : La polaire d’une aile est la courbe Cz=f(Cx) pour différentes valeurs de l’incidence de l’aile. Il existe un angle d’incidence de l’aile pour lequel la finesse est maximale ( pour trouver cet angle, il suffit de tracer la tangente à la polaire et passant par l’origine ) et c’est à cette incidence de finesse maximale que l’aile a les meilleures performances aérodynamiques.
     
  • Mois de février 2011 : En 1871, le planophore d’Alphonse Pénaud, pouvait effectuer des vols grâce à un moteur à élastique fait de brins de caoutchouc tordus.
    Alphonse Pénaud démontra ainsi que le vol continu n’était pas une chimère et son "Planophore", un modèle réduit d’aéroplane, était capable d’effectuer des vols de 60 mètres ! Quand au premier moteur digne de ce nom, un homme, le Français Clément Ader, a réussi à en construire un, à vapeur, assez puissant et suffisamment léger, pour soulever, le 9 octobre 1890, sa "chauve-souris" baptisée "Eole". Clément Ader fût ainsi l’un des premiers hommes à s’envoler à bord d’une machine plus lourde que l’air (aérodyne) et non d’un aérostat (ballon).
     
  • Mois de janvier 2011 : Le premier appareil, présenté par Stringfellow et qui se soit maintenu en l’air au moyen d’une force mécanique date effectivement de 1848.
    Pour la petite histoire, en avril 1848, Stringfellow présente àLondres le modèle réduit d’un aéroplane à vapeur (aerial steam carriage) : un triplan de 3 m d’envergure, équipé d’un moteur à vapeur actionnant 2 hélices quadripâles. Ce fût le premier appareil qui se soit maintenu en l’air au moyen d’une force mécanique dans un vol d’une distance égale à une quarantaine de mètres. Certes cet aéroplane ne partait pas du sol mais était lancé grâce à un câble largué peu après le début du vol néanmoins cette démonstration suffit à révéler, au monde entier, ce que devait être un « aéroplane » avec ses plans de sustentations fixes et sa propulsion par hélices. Hélas, ce beau jour n’eut pas de suites et n’ayant pas trouvé de commanditaires, Stringfellow abandonna ses travaux.
     
 
 
 
 

Calendrier

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Pas d'évènements à venir

Dernières actus



puce Plan du site puce Contacts puce Mentions légales puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2004-2017 © Lycée Jacques Monod - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.79.3